Faucon Millénium

Star Wars : l'incroyable lien entre Solo et L'Empire Contre-Attaque

Plus jamais cette scène de la même manière vous ne verrez.

Actuellement au cinéma, "Solo : A Star Wars Story" réussit à se connecter intelligemment aux autres films de la franchise. Comment ? On vous dit tout !

Retour vers "L'Empire Contre-Attaque"

Dans ce que l'on appelle également "l'épisode V", Han, Leïa, C-3PO et Chewbacca ont de grosses difficultés avec le Faucon Millénium depuis leur fuite de la planète Hoth. Ils sont pris en chasse par les troupes de l'Empire, dont ils ne parviennent à se débarrasser que temporairement, en se cachant soit dans leurs ordures spatiales, soit sur ce qui ressemble à une grotte, mais s'avère être un monstre gigantesque. C'est d'ailleurs là que Han et Leïa échangeront leur premier baiser.

Han demande alors à C-3PO, un vrai Sheldon Cooper robotisé, d'interagir avec le Faucon Millénium pour tenter de découvrir ce qui ne fonctionne pas avec l'hyperdrive. Le droïde s'exécute donc, mais semble avoir des difficultés à nouer le dialogue, comme le suggère cette fameuse réplique : "Je ne sais pas où votre vaisseau a appris à communiquer, mais il a un langage des plus particuliers".

La présence de L3-37

Et c'est là qu'intervient "Solo : A Star Wars Story". On y découvre en effet la droïde L3-37, co-pilote de Lando Calrissian. Féministe et révolutionnaire, elle passe son temps dans à se quereller avec les humains sur leurs rapports aux robots et tente de motiver ces derniers à se révolter. Cela souligne un autre point important, et une nouvelle lecture que l'on n'avait peut-être jamais eue auparavant : les droïdes sont traités comme des esclaves dans les films "Star Wars"

Et là, c'est le drame

Alors que la fine équipe de "Solo" se retrouve dans les mines de Kessel pour y voler du coaxium brut, L3-37 ne peut s'empêcher de se la jouer "Terminator" et d'organiser un soulèvement des machines. Elle incite tous les droïdes exploités dans les mines à se révolter. Malheureusement, et malgré la tentative désespérée de Lando Calrissian pour la sauver, elle se fait tuer dans la bataille. Une scène qui a soulevé un nouveau débat, notamment sur les rapports humains-droïdes : L3-37 et Lando semblent avoir été intimes dans le film.

L'acteur Donald Glover, incarnant Lando, a d'ailleurs affirmé que son personnage était pansexuel , c'est-à-dire qu'il ne se préoccupe pas du genre ou de l'espèce, et que c'était plutôt logique dans une galaxie comme celle de "Star Wars". Lando pourrait donc être amoureux d'une droïde.

Le transfert de données

Avant cette perte tragique, Lando avait confié aux autres que L3-37 possédait la base de données cartographique la plus complète de toute la galaxie. Han Solo a alors l'idée de transférer sa mémoire dans l'ordinateur du Faucon Millénium. Une opération menée avec succès et qui aide particulièrement Han à piloter et parcourir le fameux Raid de Kessel en 12 parsecs, record absolu. Et voilà comment s'explique la phrase de C-3PO dans "L'Empire Contre-Attaque" : il vient tout simplement de faire le connaissance de L3-37, droïde révolutionnaire dont les idées semblent toujours intactes au moment de "L'Empire Contre-Attaque".

Une idée très astucieuse pour faire le lien entre "Solo : A Star Wars Story" et le reste de la franchise. On aimerait bien savoir ce que dit exactement L3-37 à C-3PO, mais vu son caractère, on ne peut que s'amuser à deviner...

Sources : Cinemablend, Twitter - Star Wars, Giphy, Entertainment Weekly

  • 3
  • 1
  • 0
  • 1
Related