Red Dead Redemption : Undead Nightmare, mieux que l'original ?

Les meilleurs DLC de tous les temps

Contenu à télécharger, gratuit ou payant, le DLC est parfois plein de surprises. La preuve avec ces six pépites qui sont aussi efficaces voire meilleures que le jeu lui-même. #ProposPleinementAssumé

"Red Dead Redemption : Undead Nightmare"

Avis aux fans de western et de zombies à la sauce "The Walking Dead" : s'il y a bien un contenu additionnel qui a dû vous faire frissonner, c'est bien celui-ci. "Red Dead Redemption : Undead Nightmare" plonge le gamer dans un monde ouvert, truffé de créatures assoiffées de chair fraîche. Au milieu de ce cauchemar, les quatre chevaux de l'apocalypse et des quêtes toutes plus intenses les unes que les autres. Ghost Rider, is that you ?

Croisons les doigts pour que les futurs DLC de "Red Dead Redemption 2" soient aussi intenses...

"The Last of Us : Left Behind"

Vous avez surkiffé "The Last of Us" ? Attendez vous à en prendre plein les mirettes avec le DLC "Left Behind". Ici, vous laissez de côté l'intrépide Joel et contrôlez la jeune Ellie. Boring, vous dites ? Pas vraiment. Le jeu revient sur plusieurs zones d'ombre de l'histoire d'origine. Des surprises à la pelle sont donc à prévoir, de l'émotion et plusieurs séquences à la tension implacable. On dit ça...

"Bioshock Infinite : Tombeau sous-marin"

Après un troisième volet sublime, les créateurs ont livré l'un des plus beaux DLC de l'histoire du jeu vidéo : "Tombeau sous-marin". Plus orienté infiltration qu'action, ce dernier nous place aux commandes de la mystérieuse Elizabeth (enfin presque...). Cerise sur le gâteau, au milieu de la mise en scène exemplaire, des décors sublimes et des personnages haut en couleur se cache le lien que tous les gamers attendaient : celui entre les deux premiers "Bioshock" et "Infinite".

"Mass Effect 3 : Citadelle"

Intense et amusant. Tels sont les deux qualificatifs qui résument le mieux l'expérience "Citadelle". Intense avec la quête principale qui fait la part belle à l'action et amusant avec ce florilège de quêtes annexes délirantes (entraînement militaire, organiser une fête pour ses convives...). Ce DLC offre une conclusion à la hauteur de la trilogie vidéoludique culte.

"GTA IV : Lost and Damned"

En selle cowboy ! Adorateur de bastons de brutes épaisses et de grosses cylindrées, ce petit bijou signé Rockstar est un régal. Et pour cause, le DLC "Lost and Damned" embarque le joueur au cœur d'un gang de motards qui ferait passer les "Sons of Anarchy" pour des bisounours. Au programme : des fusillades, des trahisons, des gros mots (beaucoup de gros mots) et tout un tas d'autres choses qu'il nous est impossible d'écrire ici... Mais ça déchire !

"Dying Light : The Following"

Si la notion de Parkour était succulente dans le jeu d'origine, l'apparition du buggy, nerveux à souhait, a ici quelque chose de jouissif. Ajoutez à cela une map deux fois plus grande que dans "Dying Light", une cinquantaine d'heures de jeu et une flopée de nouvelles armes pour dégommer du zombies par paquet de dix et vous obtenez le DLC parfait. Ni plus, ni moins.

Sources : jeuxvidéo.com, Giphy

  • 6
  • 2
  • 4
  • 2
Related