Une séance de sonothérapie.

Quand le bruit d'une boîte de Tic Tac fait du bien...

Ne sous-estimez pas le pouvoir du son ! Source de bien-être, la sonothérapie se présente comme un massage sonore plein de bonnes vibrations qui nous plonge dans un état de zénitude total. Offrez-vous une bulle de relaxation avec ces sons qui nous font du bien.

Bols chantants, gongs, diapasons, carillons, bâton de pluie ou voix chuchotées, les bienfaits des sons suscitent aujourd'hui un véritable engouement, et pas seulement auprès des citadins stressés, les hôpitaux utilisent eux aussi la sonothérapie pour accompagner leurs patients en soins palliatifs. Des massages sonores devenus le nouveau cool mais pas si nouveaux que ça puisque de l’autre côté de l’Himalaya, ce rite chamanique se pratique depuis des temps immémoriaux.

Comment les vibrations sonores agissent sur notre corps ?

Le son est avant tout une vibration, non seulement perçue par nos oreilles mais également ressenti par notre corps. A l’image d’une pierre jetée dans l’eau qui forme des cercles concentriques, notre corps, composé à 70% d’eau, ressent l’onde vibratoire et la diffuse à toutes nos cellules. En parcourant tout notre corps, l’onde vibratoire relâche les tensions, rééquilibre les énergies, favorise l’évacuation des soucis et des angoisses et nous fait atteindre un état de relaxation profond.

Ces sons qui nous font vibrer

Les propriétés relaxantes des vibrations émises par les gongs, bols tibétains ou chants harmoniques sont connues depuis la nuit des temps. Outil de méditation venu des régions himalayennes, le bol chantant - ou bol tibétain - est traditionnellement forgé avec 7 métaux différents associés aux 7 chakras. Pendant une séance de sonothérapie, on fait teinter les bols tibétains posés directement sur le corps, les sons émis traversent le corps et font vibrer chaque muscle, chaque organe. Ces massages sonores procurent une sensation d’apaisement immédiat.

Autre technique ancienne de méditation et de relaxation venue d'Asie, le bain de gong. Une séance de « gong bath » consiste à s’allonger confortablement, se détendre et se laisser porter les sons et les vibrations du gong pendant environ 1h30. Un bain de bien-être particulièrement recommandé pour les douleurs articulaires, l'anxiété et le stress.

Le phénomène ASMR

Une boite de Tic Tac que l’on tapote, un chuchotement glissé à l’oreille, une tartine de pain grillé qui croustille, un papier bulle qui crépite… Si ces sons vous collent en transe, voire vous procurent des frissons de plaisir, pas de doute vous êtes un adepte de l’ASMR, ou Autonomous Sensory Meridian Response, qui comme nous l’explique l’hypnothérapeute Lina Tea est "une pratique qui consiste à provoquer des sensations, des frissons de plaisir sur le corps par différents stimuli, par exemple certaines personnes adorent qu’on leur masse le cuir chevelu chez le coiffeur, c’est assez indescriptible comme sensation. L’ASMR c’est une sensation physique déclenchée par des sons, des odeurs, des gestes…".

Popularisé par les youtubeurs qui multiplient les vidéos et les expériences sonores, l’ASMR déchaine les passions avec des chaînes YouTube qui comptent jusqu’à 800 000 abonnés. Loin d’être des fétichistes du son, quoique, les amateurs d’ASMR raffolent de ces vidéos apaisantes qu’ils écoutent au casque comme une berceuse qui les aiderait à s’endormir.

Lina Tea lors d'une séance
Lina Tea lors d'une séance

Mais revenons aux fondamentaux. Loin du phénomène YouTube, l’ASMR c’est avant tout une technique de relaxation, un moment rien que pour soi où l’on s‘isole dans sa bulle. "C’est du temps pour soi-même, un moment d’introspection, le rythme cardiaque ralentit et on se laisse aller" décrit Lina Tea qui associe hypnose et ASMR "J’utilise l’ASMR comme porte d’entrée à l’hypnose, cela permet aux personnes de se détendre, de se relaxer, de lâcher quelque chose. Je les invite à se demander à quelle couleur, quelle texture, quel souvenir correspond ce son. Je l’utilise comme phénomène de libération de l’imagination. Et ce qui est assez intéressant c’est que cela provoque des modifications dans la perception du corps, des engourdissements, des picotements, ou parfois des sensations de légèreté".

Mais encore faut-il trouver le son qui provoquera ce fameux frisson. En ASMR, on parle de "trigger" ou de "déclencheur". "Chaque personne ayant sa propre sensibilité, je ne sais jamais à l’avance ce qui va marcher. J’essaie d’utiliser des sons en rapport avec la nature, un bâton de pluie, des bougies crépitantes, des sons qui rappellent l’eau, un sac de lavande qui imite le bruit des pas sur des feuilles mortes. Mais aussi des sons musicaux, les gongs et bols tibétains sont ceux généralement qui plaisent le plus, ou encore les carillons qui rappellent l’enfance, les manèges, ça berce. On se reconnecte avec l’imagination ce qui favorise la créativité, la suppression de toutes les barrières mentales" conclut Lina Tea.

Tic tac certified

Pourquoi on adore ?


Le doux bruit des pastilles de Tic Tac qui s'entrechoquent les unes contre les autres dans leur boîte... Votre outil de sonothérapie portatif est dans votre poche ou votre sac ! Pas étonnant que certains se soient servis de boîtes de Tic Tac pour faire des séances d'ASMR. Et si vous variez les tailles de boîtes afin de tester laquelle vous convient le mieux niveau son ?

  • 6
  • 4
  • 4
  • 6
Related