Castlevania

Castlevania : 3 raisons de regarder la série animée

Le trailer de la saison 2 nous fait déjà saliver…

Pour ceux qui ne connaissent pas, "Castlevania" fait partie des franchises les plus célèbres de l’histoire des jeux-vidéo. Au total, plus de 30 titres ont été commercialisés depuis le tout premier opus, sorti en 1986. Sentant le bon filon, Netflix a diffusé l’an dernier la première saison de l’adaptation animée de "Castlevania", dirigée par Warren Ellis et Adi Shankar. Et autant vous dire que les quatre épisodes proposés ne sont pas passé inaperçus...

Vous les avez manqués ? Pas de souci, vous avez le temps de rattraper votre retard avant la sortie de la saison 2 le 26 octobre prochain. Voici trois bonnes raisons de passer le pas.

Une saison 1 acclamée par les fans

En quatre épisodes seulement, la première saison de "Castlevania" a séduit les fans du monde entier, au point qu’ils n’ont pas tardé à réclamer de nouveaux épisodes. Et autant vous dire que Netflix ne s’est pas fait prier pour exaucer leur souhait. Pour l’occasion, la plate-forme a même choisi de doubler le nombre d’épisodes et en proposera huit. C'est plutôt bon signe.

Une série vidéoludique culte à découvrir absolument

Si vous n’avez jamais joué à "Castlevania", c’est le moment de découvrir l’univers de cette saga incontournable. Comme les jeux, la série animée s’appuie sur la confrontation entre les humains et les vampires. Tous les cent ans, la famille Belmont affronte le seigneur du mal, Dracula, armée d’eau bénite, d’un crucifix-boomerang, d’une montre… La source d’inspiration principale de la série de jeux-vidéo est le roman Dracula de Bram Stoker, et la famille Belmont reprend en quelque sorte le rôle du célèbre scientifique et chasseur de vampires Van Helsing.

Une saison 2 qui s’annonce captivante

Le trailer dévoilé par Netflix nous promet une saison 2 riche en action. Face à un Dracula déchaîné, qui souhaite venger la mise à mort de son épouse en anéantissant l’humanité, trois héros vont se dresser pour essayer de contrecarrer ses plans : Trevor Belmont, Sypha Belnades, et le vampire Alucard, qui n’est autre que le fils de Dracula. Trois personnages cultes de la saga apparus dès les années 1980.

Sources : BeGeek, gameblog, Youtube - Netflix France, Giphy, Twitter - BigCheeseKIT

  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
Related