tic time news refreshed by Tic Tac
Poupée flippante
Geekeries

Pourquoi les poupées sont-elles si flippantes ?

Publié le Lundi 5 Août

par Guillaume Huault-Dupuy

Et on ne parle pas que d'Annabelle ou de Chucky !

Vous ne pouvez pas dormir dans la même pièce qu'une poupée ? Vous avez toujours l'impression que leurs petits yeux vous suivent du regard ? Vous êtes mal à l'aise quand vous voyez un enfant serrer contre lui ce corps de bébé inanimé ? Rassurez-vous, vous n'êtes pas un cas isolé. Cette peur porte même un nom : la pédiophobie.

Être effrayé par la présence d'un jouet pour enfants, ça paraît bête sur le papier. Mais en réalité, c'est une peur très répandue. Ce n'est pas un hasard si la pop culture s'est emparée du phénomène, notamment dans des films d'horreur à glacer le sang. De Chucky à Annabelle, toutes les générations ont eu le droit à leur poupée maléfique au cinéma. Mais d'où vient réellement la pédiophobie ?

Une peur apparue au 20e siècle

Les origines de la pédiophobie remontent au début du 20e siècle. Elle est née avec les innovations dans la fabrication de jouets, comme les yeux qui s'ouvrent et se ferment tous seuls. Les poupées sont devenues de plus en plus réalistes... jusqu'à mettre mal à l'aise, voire terrifier les personnes les plus sensibles. Les films d'horreur ont ensuite fait le reste, amplifiant le phénomène.

C'est quoi exactement la pédiophobie ?

La peur des poupées est considérée comme une vraie phobie, car elle associe un élément inoffensif à un danger potentiel. Les réactions peuvent même aller jusqu'à la panique pour les plus touchés. Même si les personnes souffrant de pédiophobie sont conscientes de l'irrationalité de cette aversion, elle ne peuvent s'empêcher de craindre les poupées.

Et ça se soigne ?

On vous rassure, la pédiophobie n'est pas irréversible. Heureusement, car les poupées font partie des objets du quotidien. Et puis soyons honnête, paniquer devant un enfant fait rarement bonne impression.

Comme la plupart des phobies simples, elle a tendance à disparaître au bout de quelques mois de thérapie. Selon la gravité des symptômes, le traitement peut différer, mais voici déjà quelques conseils :

  • À la vue d'une poupée, essayez de ne pas fuir, car cela risquerait d'accentuer votre état.
  • Tentez de vous habituer progressivement à la vue des poupées, en commençant avec les plus inoffensives.
  • Lorsque vous êtes en présence d'une poupée, répétez-vous qu'il ne s'agit que d'un jouet pour enfant. 

Pour les plus téméraires

Lorsque vous vous sentirez prêt à affronter l'une des pires poupées de l'histoire du 7e art, on vous suggère de regarder la saga "The Conjuring", avec ses spin-off mettant à l'honneur la terrifiante "Annabelle". D'ailleurs, le dernier volet intitulé "La Maison du Mal" est sorti le 10 juillet au cinéma si ça vous tente. 

Enfin, pour ceux qui souhaitent tester leurs limites en la matière, sachez qu'il existe une île remplie de poupées ultra flippantes au Mexique. Cette attraction touristique s'appelle "Isla de las Muñecas" (l'île des poupées en VF). En gros, vous vous retrouvez sur ce petit bout de terre perdu au milieu de l'océan, avec de vieilles poupées accrochées un peu partout afin d'apaiser l'esprit d'une fille qui s'est noyée à proximité. On sait, ça ne donne pas forcément envie dit comme ça, mais sachez que les amateurs de sensations fortes s'y bousculent.

Sources : Terrafemina, vaincre-phobie.com, Ciné Trafic, Giphy

Pour encore plus de news, il va falloir scroller !
  • 2
  • 3
  • 0
  • 1
Related