tic time news refreshed by Tic Tac
Originaire de Saint-Étienne, oakoak n'a pas son pareil pour transformer le mobilier urbain. Son inspiration, il la trouve en grande partie dans la pop culture. Ici, il nous livre une interprétation moderne de Don Quichotte. Ce grand fan de jeux vidéo rend régulièrement hommage à ses héros préférés.
Diaporama
Illusions

Ce street artist détourne le mobilier urbain

Publié le Jeudi 26 Juillet

par Guillaume Huault-Dupuy

Le Français oakoak transforme la rue en terrain de jeu.

Comme Tom Bob, oakoak (prononcez "wak wak") est un street artist spécialiste du détournement. Armé de bombes de peinture et de pochoirs, il sillonne les villes du monde entier pour donner vie au mobilier urbain.

Son inspiration, il la puise en grande partie dans la pop culture. "Je tiens mon univers des bandes dessinées, des dessins animés, des jeux vidéo de mon enfance tels que Les Simpson ou Calvin et Hobbs", précise-t-il à Tic Time.

Parmi ses autres influences, on peut citer pêle-mêle les super-héros, l’art contemporain, le cinéma… 

Si oakoak parvient à vivre de son art, il préfère ne pas dévoiler sa véritable identité. "C'est toujours plus simple de garder l'anonymat, ça pose beaucoup moins de problèmes", confie-t-il. "Et cela permet de se concentrer sur le travail plutôt que sur la personne". Si ses créations vous plaisent, on vous invite à aller faire un tour sur sa boutique en ligne. Impressions, sérigraphies, livres signés, autocollants... Vous y trouverez sûrement votre bonheur.

Sources : Bored Panda, Instagram - oakoak_street_artoakoak.frStreet Art Avenue

Vous ne devinerez jamais ce que dit l'article en dessous !
  • 2
  • 0
  • 0
  • 0
Related
Originaire de Saint-Étienne, oakoak n'a pas son pareil pour transformer le mobilier urbain.
Son inspiration, il la trouve en grande partie dans la pop culture. Ici, il nous livre une interprétation moderne de Don Quichotte.
Ce grand fan de jeux vidéo rend régulièrement hommage à ses héros préférés.
En quelques coups de peinture, il est capable de créer des personnages attachants, ou de créer des scènes amusantes.
Pour que ses oeuvres s'intègrent aussi bien à leur environnement, il a un secret. Il fait des repérages en amont armé d'un mètre, d'un appareil photo et d'un feutre. Il prépare ensuite ses créations, avant de les installer tard le soir, ou tôt le matin, pour être plus tranquille et préserver son anonymat.
Parmi ses spécialités figure le détournement de passage piéton. Ici, il se fait pulvériser par Astroboy.
Là, c'est Ryu de "Street Fighter 2" qui se charge de régler leur compte aux lignes blanches.
Il donne également vie aux lignes blanches, dans des situations toujours cocasses.
Avec ce type de transformation, difficile de ne pas voir le passage piéton.
Pour admirer les oeuvres de oakoak, on vous conseille d'ouvrir l'oeil. On trouve ses créations dans un bon nombre de villes françaises et internationales, comme Lyon, Saint-Étienne, Nantes, Mulhouse, Bruxelles, Osaka, Amsterdam...
Originaire de Saint-Étienne, oakoak n'a pas son pareil pour transformer le mobilier urbain.
Son inspiration, il la trouve en grande partie dans la pop culture. Ici, il nous livre une interprétation moderne de Don Quichotte.
Ce grand fan de jeux vidéo rend régulièrement hommage à ses héros préférés.
En quelques coups de peinture, il est capable de créer des personnages attachants, ou de créer des scènes amusantes.
Pour que ses oeuvres s'intègrent aussi bien à leur environnement, il a un secret. Il fait des repérages en amont armé d'un mètre, d'un appareil photo et d'un feutre. Il prépare ensuite ses créations, avant de les installer tard le soir, ou tôt le matin, pour être plus tranquille et préserver son anonymat.
Parmi ses spécialités figure le détournement de passage piéton. Ici, il se fait pulvériser par Astroboy.
Là, c'est Ryu de "Street Fighter 2" qui se charge de régler leur compte aux lignes blanches.
Il donne également vie aux lignes blanches, dans des situations toujours cocasses.
Avec ce type de transformation, difficile de ne pas voir le passage piéton.
Pour admirer les oeuvres de oakoak, on vous conseille d'ouvrir l'oeil. On trouve ses créations dans un bon nombre de villes françaises et internationales, comme Lyon, Saint-Étienne, Nantes, Mulhouse, Bruxelles, Osaka, Amsterdam...
/ 10